Joindre la Fondation

En personne

Administration

387, rue Victoria
Salaberry-de-Valleyfield (Québec)
J6T 1B7
Ouvrir dans Google Maps

Téléphone : 450 377-3667
Sans frais : N/A
info@fondationhds.ca

icon-instagram

Par la poste

Hôpital du Suroît

150 rue St-Thomas
Salaberry-de-Valleyfield (Québec)
J6T 6C1

Heures d’ouverture

Lundi au vendredi : 8h30 à 16h30

Le jardinage, une histoire de passion pour M. Guy Montpetit

CHSLD Cécile-Godin | Amoureux des hamburgers et jardinier dans l’âme, M. Guy Montpetit, nonagénaire, est un ancien résident de la municipalité de Saint-Étienne-de-Beauharnois.


On-change-le-monde-2.png#asset:1945

En cette belle saison d’été et pendant ses temps libres, M. Montpetit fait souvent des tours à l’extérieur des murs du CHSLD Cécile-Godin pour contempler les bacs de jardinage offerts par la Fondation de l’Hôpital du Suroît. Cette activité fait remonter en lui de précieux souvenirs car autrefois M. Montpetit possédait de grands jardins.

On-change-le-monde-1.png#asset:1944

« Oh, il aimait les gros jardins avec beaucoup de légumes. Des tomates, concombres, fèves, jusqu’à des citrouilles.» nous relate sa fille Christiane.

De nature généreuse et ayant à cœur le bien-être de son entourage, Monsieur Guy Montpetit n’hésitait pas à offrir de bons légumes à sa famille ainsi qu’à sa communauté.

C’est avec plaisir que M. Montpetit a voulu rencontrer les membres de la Fondation de l’Hôpital du Suroît pour souligner l’importance des bacs de jardinage, entre autres dans leurs capacités à réveiller de beaux vieux souvenirs mais aussi à permettre aux aînés de pratiquer une activité extérieure et d’être au contact de la nature.

%C3%89QUIPEMENTS-SITE-WEB-2.png#asset:1943

Le jardinage est une activité permettant la résurgence des souvenirs agréables. La mémoire émotionnelle permettra de générer un état de bien-être, une sensation de calme intérieur, d’apaisement et de détente chez l’usager. L’activité de jardinage génère aussi chez l’usager, avec atteinte cognitive, le retour du réflexe des mouvements associés au jardinage. Ce réflexe permet alors l’accomplissement d’une activité motrice qui favorisera, entre autres, la force musculaire et l’équilibre diminuant les risques de chutes pour la clientèle ambulante.
«C’est toujours une joie et un plaisir immense de contribuer au bien-être de nos ainé.es. Les voir s'épanouir et se remémorer de doux souvenirs nous fait toujours chaud au cœur. » Michèle Cyr-Lemieux