L’ascension du Machu Picchu au profit de la Fondation de l’Hôpital du Suroît

Joindre la Fondation

En personne

Administration

387, rue Victoria
Salaberry-de-Valleyfield (Québec)
J6T 1B7
Ouvrir dans Google Maps

Téléphone : 450 377-3667
Sans frais : N/A
info@fondationhds.ca

icon-instagram

Par la poste

Hôpital du Suroît

150, rue St-Thomas
Salaberry-de-Valleyfield (Québec)
J6T 6C1

Heures d’ouverture

Lundi au vendredi : 8h30 à 16h30

L’ascension du Machu Picchu au profit de la Fondation de l’Hôpital du Suroît

icon-camera

Jean-François Demers, un homme bien connu des environs de Salaberry-de-Valleyfield, s’embarque dans une grande aventure. En plus d’être le commanditaire principal du Défi sportif Machu Picchu présenté par Hyundai Valleyfield, il est un des participants de cette ascension célèbre qu’est le Machu Picchu. À quelques semaines du fameux départ, il s’entretient avec nous afin de nous parler de son implication auprès de la Fondation de l’Hôpital du Suroît, mais aussi de son cheminement personnel de la dernière année.


Pour Jean-François Demers, le Machu Picchu est un rêve de longue date. « C’était certain que j’irais un jour. Alors quand la Fondation de l’Hôpital du Suroît m’a approché avec ce défi, j’ai dit : « Oui ! » immédiatement. » En effet, M. Demers a dit « oui » personnellement à titre de participant avant même d’y impliquer son entreprise, comme commanditaire principal. De plus, s’associer avec la Fondation pour faire ce voyage constituait une belle occasion pour lui de rencontrer des gens qui partagent le même intérêt, soit celui de la randonnée en montagne.

Cependant, l’ascension du Machu Picchu n’est pas « une simple randonnée en montagne ». Situé au Pérou, dans l’est de la cordillère des Andes, le Machu Picchu fait un peu plus de 2400 mètres d’altitude. « Je n’ai encore jamais fait de randonnées en altitude comme le Machu Picchu. J’ai fait relativement beaucoup de randonnées dans ma vie, mais jamais en aussi haute altitude. » En effet, M. Demers fait de nombreuses randonnées jusqu’à aujourd’hui, été comme hiver. À l’écouter parler, il a, selon ses dires, trop peu d’appréhensions face à ce périple de dix jours sur cette célèbre montagne. « De mon point de vue, monter le Machu Picchu est à la portée de tout le monde. Selon moi, n’importe qui qui est en santé est capable de le faire. L’entrainement vient faire la différence entre apprécier l’ascension ou ne pas l’apprécier, tout simplement. Donc, plus on est en forme, plus on appréciera la randonnée. »

Tout comme M. Demers, les 32 participants du Défi sportif Machu Picchu 2019 présenté par Hyundai Valleyfield ont reçu en cadeau de la part d’Énergie Cardio, un abonnement d’un an à la salle de conditionnement physique ainsi qu’aux différents cours en groupe offerts. Grâce à cet entrainement, il se dit prêt et confiant à surmonter ce défi. « En plus de notre entraînement, nous avons testé notre équipement lors de randonnées cet été. » De plus, les participants n’ont pas à se soucier de la nourriture ; ils pourront déguster des mets typiquement péruviens préparés pour eux lors de leur périple en montagne.

Jean-François Demers est habitué de donner : son entreprise commandite beaucoup d’organismes de la région. Nous lui avons demandé pourquoi c’était important pour lui de redonner à la Fondation de l’Hôpital du Suroît. « L’Hôpital du Suroît est important pour la région de Salaberry-de-Valleyfield, ne serait-ce que pour sa proximité. Sans oublier que nous allons tous passer par là un jour (rires). Qu’il s’agisse de nos familles, de nos parents ou de nous-mêmes, nous avons tous besoin d’un hôpital à proximité, et on y recherche des services de qualité. C’est donc pour cette raison que c’est important de s’impliquer dans cette cause. » Outre la Fondation HDS, M. Demers s’implique avec des organismes qui touchent la santé, mais surtout celles qui œuvrent auprès des jeunes, comme les Olympiques Spéciaux de l’hiver 2018. « C’est toujours une corde sensible, les jeunes. Étant moi-même père de trois enfants en santé, je suis toujours touché par les organismes qui se dédient aux jeunes. »

Suivez M. Demers ainsi que les 31 autres participants du Défi sportif Machu Picchu 2019 présenté par Hyundai Valleyfield, qui s’envoleront vers le Pérou les 7 et 10 septembre prochains via nos pages Facebook et Instagram, et restez à l’affût pour détails concernant notre prochain défi sportif au profit de la Fondation de l’Hôpital du Suroît !