Grâce à l'urgence de l'Hôpital du Suroît, mon fils est toujours en vie

Joindre la Fondation

En personne

Administration

387, rue Victoria
Salaberry-de-Valleyfield (Québec)
J6T 1B7
Ouvrir dans Google Maps

Téléphone : 450 377-3667
Sans frais : N/A
info@fondationhds.ca

icon-instagram

Par la poste

Hôpital du Suroît

150, rue St-Thomas
Salaberry-de-Valleyfield (Québec)
J6T 6C1

Heures d’ouverture

Lundi au vendredi : 8h30 à 16h30

Grâce à l'urgence de l'Hôpital du Suroît, mon fils est toujours en vie

icon-camera

Janick Tétrault-Moïse est une maman et entrepreneure bien connue de la région de Salaberry-de-Valleyfield, et surtout, une amie de la Fondation de l'Hôpital du Suroît. Lorsque la Fondation était à la recherche d'une histoire à raconter pour sa sollicitation d'automne, nul ne pouvait se douter du drame touchant et troublant qui avait changé la vie de Janick, il y a de cela deux ans. C'est donc en toute humilité qu'elle a accepté de nous partager son histoire.

Cliquez ici pour soutenir la campagne de financement de l'urgence


Mon fils Liam est un garçon sportif et en santé. Mais après une matinée de plongée sous-marine, en juillet 2017, il ne se sent pas très en forme. Il est venu me rejoindre, là où je m’entraine, non loin de l’Hôpital du Suroît. Et c’est là que mon monde bascule. Liam perd connaissance devant moi. Il ne respire plus. Mon cœur de mère affolé, j’agrippe Liam et cours vers l’urgence. À mon arrivée, j’interpelle le personnel : Liam a le teint de plus en plus bleuté.

J’aurais pu perdre mon fils cette journée-là

En une fraction de seconde, une équipe est autour de mon fils. On lui pose un masque à oxygène et on procède à l’ouverture des voies respiratoires. C’est à ce moment que Liam revient à lui. On lui fait alors passer une batterie de tests, tous les équipements nécessaires sont à portée de main. C’est là que Sébastien entre en scène. À son réveil, Liam est tout de suite tombé sous le charme de cet infirmier, à l’allure cool et d’un calme contagieux. Sa présence d’esprit me rassure et l’angoisse diminue : mon fils est entre de bonnes mains. Sans l’efficacité de l’urgence et de son personnel soignant, j’aurais pu perdre mon fils cette journée-là.

L’urgence sauve des vies

C’est la principale porte d’entrée de l’hôpital et c’est souvent là que les décisions critiques sont prises. L’importance d’avoir des équipements médicaux de qualité dans notre hôpital nous permet de gagner des minutes précieuses qui peuvent changer la vie de nos proches, tout comme la nôtre.

La phrase « On change le monde » prend tout son sens à l’urgence. »

Donnez généreusement.

- Janick Tétrault-Moïse, maman de Liam


Lisez l'histoire de Sébastien, l'infirmier qui a pris soin de Liam

Lisez l'article sur l'urgence de l'Hôpital du Suroît